Un bon compost

À vrai dire, est-ce vraiment une bonne idée de faire un "compost en tas" telle qu'on en a généralement l'idée ?

Décomposition de surface à froid

Mettez vos déchets organiques au fur et à mesure directement dans votre potager, aux pieds des légumes, sous la couche de foin. Ils entreront alors dans une décomposition de surface à froid pour nourrir directement les vers et autres insectes en surface sans aucune perte (avec votre compost en tas, il y a finalement une perte d'énergie et de nutriments, c'est dommage!). Ne vous inquiétez pas pour les graines pouvant être contenues dedans, elles seront enfouies, sans lumière, aux côtés de toutes les autres graines d'adventices du sol et du foin. Avantage supplémentaire : les limaces préfèrent les végétaux en décomposition aux végétaux en bonne santé, cela peut alors aider à limiter la casse (aux côtés de d'autres astuces anti-limaces à découvrir par ici).

Faire un compost en tas (quand même)

Ca peut être intéressant de faire tout de même du compost en tas, par exemple pour préparer votre propre terreau de semis ou rempotage. Dans les régions pluvieuses, il vaut mieux recouvrir son compost pour éviter qu'il soit trop trempé (et perdre les minéraux pas lessivage).

Ci-dessous un rapide récap' des bases :

Extraits du livre "Jardiner dans 1m²" aux éditions Larousse

Exemple dans le potager d'Olivier :

Une analyse encore plus détaillée avec Damien :