Arroser

Quand et comment

Toutes les différentes espèces de plantes n’ont pas le même besoin en eau. Celui-ci varie aussi en fonction du stade développement de la plante: semis, plantation en pleine terre, floraison et fructification. Une grande plante au feuillage abondant aura bien entendu un plus grand besoin qu’un tout petit plant. Le principal objectif est de favoriser la croissance des racines en profondeur pour rendre les plantes plus résilientes en périodes de sécheresse. Pour cette raison les arrosages avec un système de goutte-à-goutte ne sont pas terribles… les racines ont alors tendance à rester en surface. Durant l’été dans le potager, ou dans la serre tout au long de l’année, il vaut mieux arroser une seule fois par semaine mais en grande quantité. Vous pouvez aussi faire de petites rigoles de chaque côté de vos rangs de légumes, et arroser plutôt dans celle-ci que directement au pied de vos légumes. Pour certains légumes, telles les tomates, attention à ne jamais arroser le feuillage (risque de mildiou). Arrosez plutôt en fin de journée ou tôt le matin pour limiter l’évaporation et avec de l’eau à température ambiante (attention à l’eau des pluie qui sont beaucoup trop fraîches!). Le mieux est de récupérer l’eau de pluie.

Couvrir le sol

Aussi, couvrir le sol de votre potager, avec par exemple une bonne couche du foin, permet de garder l’humidité et de limiter les besoins en arrosage. Lors de très fortes périodes de sécheresse, couvrez vos plants de cagettes retournées afin de les abriter du soleil.

Utilisation d’un pluviomètre

Pour compléter les observations réalisées au niveau du sol et des légumes, le pluviomètre peut être bien utile. Il vous indiquera précisément la quantité d’eau apportée par la pluie. Il est gradué en millimètres d’eau par m². 1 millimètre correspond alors à 1 L d’eau par m² :

  • En-dessous de 5 mm : pluie faible, durant l’été si elle est suivie d’une période sèche, elle est complètement inefficace. Si votre sol est paillé, l’eau aura à peine atteint la surface du sol. Vous devez continuer d’arroser sans tenir compte de cette pluie.
  • Entre 5 et 10 mm : une bonne pluie mais pas encore suffisant pour recharger le stock d’eau du sol en plein été. Si il n’a pas plu depuis longtemps, complétez avec un arrosage.
  • Au-delà de 10 mm : ça commence à être intéressant, pas besoin d’arroser dans les jours qui viennent! Certaines pluies orageuses, par exemple en climat méditerranéen, peuvent dépasser les 40-50 mm en quelques heures.